Les mémos en maths et français

Pour moi, l’une des priorités à l’école est de travailler l’autonomie des élèves. Pourquoi cela ?

Tout d’abord, j’ai remarqué (peut-être est-ce un hasard…) que les élèves les moins autonomes étaient aussi ceux qui avaient le moins confiance en leurs capacités.
Mais attention, cela n’est pas toujours synonyme de réussite dans les apprentissages. La preuve, j’ai une élève très en difficultés dans de nombreuses notions ; pour autant, elle demeure très autonome (des fois trop…!) : réalise les exercices et les enchaîne sans poser de questions, prend des initiatives dans le dispositif…
A l’inverse, j’ai des élèves qui, même sur des notions qu’ils peuvent maîtriser, ne prennent pas d’initiatives, ne sont pas autonomes, car ils demandent sans cesse une validation de l’adulte, sans rien entreprendre.

En mettant en place les plans de travail, je voulais absolument développer cette autonomie. Et pour se faire, il me fallait d’autres outils permettant aux élèves de réaliser leur travail de manière autonome, parce que l’autonomie, ça s’apprend, et il est nécessaire d’être guidé pour l’atteindre.

Il y a quelques années, j’utilisais les porte-clefs. Vous avez p’t’être déjà vu ça : des petites fiches, sur un porte-clefs, et les élèves s’y réfèrent si besoin. Sauf que très rapidement, avec mes élèves dys, les fiches se sont beaucoup multipliées, elles étaient trop nombreuses, et l’outil était tout simplement trop difficile à manipuler : tourner toutes les fiches pour retrouver la bonne prenait parfois presque autant de temps que de réaliser l’activité demandée…

C’est pourquoi cette année, j’ai entrepris la création de mémos.

Les mémos : keskecé ? Akoi ça sert ?

Les mémos sont des fiches plastifiées que les élèves peuvent utilisées de différentes manières :
– en rappel synthétique pour se remémorer une notion / une leçon / une technique
– en manipulation en écrivant dessus avec un crayon effaçable (ou un feutre d’ardoise, mais vous connaissez peut-être déjà mon amour pour les crayons type “woody” qui font 10 000 fois moins de marques qu’un feutre d’ardoise sur les feuilles plastifiées ; et j’exagère à peine 😜)

Il n’y a pas un mémo par élève. Ce sont des outils de classe. Ils sont rangés à un endroit bien défini de la classe. Quand ils réalisent un exercice, que ce soit en plan de travail, avec l’AESH, ou avec moi, je leur donne le numéro du mémo auquel se référer s’ils ont un problème ou pensent avoir besoin d’une aide pour réussir.

Actuellement, j’ai mis en place des mémos maths et français, car ce sont les matières que je travaille principalement avec les élèves.

Liste des mémos réalisés et téléchargements

J’ajoute des mémos au fur et à mesure des notions que l’on rencontre en français. Les niveaux sont variables, puisque j’interviens avec des niveaux qui vont du CP au CM2, mais rien n’oblige à tous les utiliser.
Voici un sommaire des mémos disponibles en maths et en français pour le moment ; en espérant que vous pourrez y trouver chaussures à vos pieds !

Mémos maths

1- La suite des nombres jusqu’à 100 et les nombres en lettres
2- Schémas de résolution de problèmes
3- Les tables de multiplication
4- Les figures géométriques
5- Comparer des nombres avec >, <, =
6- Support pour poser des additions
7- Support pour poser des soustractions
8- Ajouter 9
9a- Convertir des longueurs (tableau)
9b- Convertir des contenances (tableau)
9c- Convertir des masses (tableau)
10- Retirer 9
11- Les compléments à 10
12- Compléter à 100
13- Tableau de numération
14- Support pour multiplication (1 chiffre)
15a, 15b, 15c- Supports pour multiplication (2 chiffres)

Télécharger
Mémos maths

Mémos français

1- Le nom
2- Le verbe
3- Le pronom personnel
4- Les articles et déterminants
5- Les adjectifs qualificatifs
6- L’adverbe (en cours)
7- Le groupe nominal (en cours)
8- Les conjonctions de coordination (en cours)
9- Les prépositions (en cours)
10- La phrase
11- Accorder le nom et l’adjectif
12- L’ordre alphabétique
13- Le pluriel des noms
14- Les mots de la même famille

Télécharger
Mémos français

2 réponses

  1. Merci beaucoup pour ce partage!
    Coordo en ULIS école, j’avais ce projet d’uniformiser les outils d’aide mais les journées ne durent que 24h… Mille mercis!

    1. Haha oui ! Avec tous les projets et les outils qu’on voudrait mettre en place, et notre vie perso à côté, on aimerait bien avoir des journées doubles ! =D
      En tout cas, ravie que ça puisse t’aider !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *